html{display:none} Localisation des défauts par ondes progressives | Schweitzer Engineering Laboratories

Localisation des défauts par ondes progressives

Localisation des défauts par les ondes progressives qu’ils produisent

Onde mobile progressive

La localisation précise des défauts sur les lignes de transport est essentielle pour les propriétaires et les exploitants des ressources de transport d’énergie. Les méthodes d’inspection visuelle ont évolué : les patrouilles routières sont devenues aériennes et, plus récemment, des essais ont été menés avec des véhicules aériens sans pilote. La plupart des relais à microprocesseur mettent en œuvre la localisation de défauts à l’aide de différentes méthodes basées sur l’impédance. Le système avancé d’automatisation, de commande et de protection différentielle de ligne SEL-411L-1et le dispositif de protection de ligne de domaine temporel SEL-T400L sont les seuls relais du marché qui associent le déclenchement de la protection de la ligne de transport en moins d’un cycle à la localisation des défauts par ondes progressives (TWFL). 

Précision accrue des méthodes TWFL

Les défauts sur les lignes de transport d’énergie provoquent des transitoires qui se déplacent à une vitesse proche de celle de la lumière et qui se propagent le long de la ligne sous forme d’ondes progressives. La TWFL à double extrémité utilise des mesures précises des temps d’arrivée des ondes progressives aux deux extrémités de la ligne de transport pour localiser les défauts avec précision. La TWFL à extrémité unique trie plusieurs réflexions d’ondes pour calculer avec précision la distance jusqu’au défaut à l’aide du temps de propagation des ondes progressives sur la ligne. Les dispositifs de localisation de défaut par ondes progressives intégrés aux relais de protection de la ligne de transport et qui utilisent des transformateurs de courant standard déterminent l’emplacement des défauts dans le périmètre d’un pylône, pour un coût supplémentaire très faible.

Le SEL-411L comprend la TWFL à double extrémité éprouvée sur le terrain, qui utilise un canal de communication TW87 pour échanger les temps d’arrivée des ondes. Le SEL-T400L est équipé à la fois d’une TWFL à extrémité unique et d’une TWFL à double extrémité. La TWFL à extrémité unique ne nécessite pas de canal de communication.  

Diagramme de propagation des ondes progressives
tw-one-tower-span_fr

Visualisation avancée de l’emplacement des défauts

Les relais SEL-411L et SEL-T400L peuvent enregistrer des données d’ondes progressives pour déterminer très précisément l’emplacement des défauts. Le logiciel synchroWAVe Event 2015 génère un diagramme de Bewley en treillis à partir des données d’ondes progressives pour permettre la visualisation, l’analyse et la compréhension des ondes progressives enregistrées pour un événement.

5601-2015_visual_fr

Expérience sur le terrain

Bonneville Power Administration (BPA) possède et exploite les postes électriques de Goshen et de Drummond. La ligne Goshen-Drummond de 161 kV (située dans l’est de l’Idaho, près de la frontière avec le Wyoming) mesure 117,11 kilomètres de long. La ligne partage un droit de passage avec une ligne de 115 kV sur environ 7,64 kilomètres et avec une ligne de 161 kV sur les 27,36 kilomètres suivants.

tw-case-study-map_fr

En 2012, un défaut de phase C à la terre est survenu sur la ligne Goshen-Drummond. À l’aide de la TWFL, le SEL-411L-1 a calculé que le défaut se situait à 109,74 kilomètres du terminal de Goshen. Lorsque l’équipe responsable de la ligne a effectué sa patrouille, elle a trouvé un isolant endommagé à 109,29 kilomètres du terminal de Goshen. Elle a indiqué qu’un contournement électrique était à l’origine des dommages sur l’isolant.

Isolant endommagé

Demande de suivi

*Ce champ est requis.